Moine zen TAÏUN (HEIDŌ) MERIADEC

Responsable et FONDATEUR de l'ABZMD

Taïun Senseï est engagé et pratique la Voie bouddhique depuis plusieurs années.  Il est aussi l'auteur des livres « Le vent et la lune, poèmes d’un moine zen » et « Nuage et eau, poésie zen » aux éditions l'Harmattan.

 

En 2007, il reçoit la remise des préceptes bouddhiques (Jukai) et trois ans plus tard l’ordination de Shukke Tokudo, tradition zen Sōto, des mains du maître zen Roland Yuno Rech, héritier du Dharma du patriarche japonais Niwa Zenji et abbé du Temple zen fondateur Eihei-ji au Japon.

           

 Taïun (大雲) a reçu la transmission du Dharma (Shiho) de Taïgu Roshi de la lignée de Gudō Wafu Nishijima Roshi et Niwa Zenji. Depuis plusieurs années, il œuvre au cœur de la vie séculière pour une transmission simple, directe et vivante des enseignements bouddhiques. L’artisanat, la poésie et la proximité sont le coeur  de sa vocation au quotidien. 

 

Il est aussi engagé depuis plusieurs années dans l’accompagnement des séniors en Ehpad. Notamment, dans des projets de recherche qui questionne les effets potentiels de la méditation en Ehpad, résidents, personnels soignants ou encore aidants, le tout dans le cadre de partenariats avec des institutions médicales, des maisons de retraite locales.

 

L’histoire du nom et l’emblème de l’association Zen Mokudo 黙 道

 

Le nom de l'association "MOKUDO" a été insufflé à Taïun Sensei, fondateur de l’association, lors de ses lectures du long poème de maitre Wanshi (Hongzhi) : le Mokushoka  (le chant de l'illumination  silencieuse). 

L’emblème de l’association Mokudo est la représentation intuitive et symbolique de l’Ornementation fleurie, l'Avatamsaka-sutra.  En effet, celui-ci représente les cinq sphères qui forment le mandala en fleurs, ces sphères ont une signification plus complexe : le premier cercle est la sphère de la Loi conditionnée. Le second est la sphère de la Loi inconditionnée. Le troisième est la sphère de la Loi à la fois conditionnée et inconditionnée. Le quatrième est la sphère de la Loi ni conditionnée ni inconditionnée. Le cinquième est la sphère de la Loi sans obstacle. Les deux fleurs représentent la fleur d’Udumbara, fleur présente au cœur de la dyade, maître et disciple, unique et multiple à la fois.